Semaine de la presse : Joséphine Baker sur france Inter

écouter Périphéries, l’émission d’Edouard Zambeaux qui nous fait partager la rencontre entre les élèves du collège et Edith Bouvier, journaliste de guerre le mardi 24 mars 2015.charlie

Publicités

La journée de l’élégance du 9 décembre 2014

IMG_2247La journée de l’élégance a été préparée et organisée par les élèves de 3ème pendant six semaines, sous l’impulsion des délégués de classe et de leurs professeurs principaux. A partir d’un brainstorming, quatre missions ont été déterminées, chacune étant sous la responsabilité d’un délégué volontaire, devenu, chef de projet et d’équipe.

Les 4 missions étaient :

  • Une action portant sur l’organisation d’un code vestimentaire destiné à être suivis par les membrIMG_2157es de la communauté éducative (élèves et personnels de l’établissement), ainsi que l’élection des élèves s’étant distingués par leur élégance lors du temps de la demi-pension. Les élèves organisateurs ont obtenu auprès d’une gentille fleuriste audonienne deux bouquets de fleurs remis aux gagnants (les gagnants ayant reçu une cravate du secours populaire).
  • Une action portant sur l’organisation d’une exposition  intitulée « l’élégance, méfiez-vous des apparences » s’est tenue dans la salle attenante à la loge et a ouvert sur une réflexion autour de la notion de l’élégance et sa relativité (l’origine du tatouage, un développement sur la chirurgie esthétique et plastique/ sur les baskets
  • Une action portant sur l’organisation d’ateliers pratiques. Chacune des classes de 3èmeIMG_2201, ainsi que d’autres élèves pendant leurs heures vacantes ont pu participer à plusieurs ateliers : Ainsi l’atelier « danses de salon » offrait une initiation aux premiers pas du meringué, de la valse, de la salsa et du rock… ; l’atelier « Belles lettres » où les élèves ont concouru pour la plus belle lettre manuscrite et pour la réécriture d’une lettre de motivation en utilisant un langage soutenu à partir d’un canevas rédigé dans un registre très populaire; l’atelier « nouage de cravates » animés par deux agents d’Air France et par la documentaliste. Il s’agissait de réfléchir à l’uniforme (qui? pourquoi?) de transmettre les codes vestimentaires professionnels et d’apprendre à nouer sa cravate.
  • Une action portant sur la transformation de la salle de demi-pension en salle de restaurant : les élèves ont fabriqué des décors pour habiller la salle et confectionné de jolis menus rédigés en lettres anglaises.